[interprétation] gérer un pj avec Instint à la place de Maîtrise de soi

De l'ouvrage V20 et de son interprétation.
Répondre
Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 175
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

[interprétation] gérer un pj avec Instint à la place de Maîtrise de soi

Message par Lachesis » dim. 17 déc. 2017 18:17

Bonjour,

je vais avoir une table avec un (des) pnj(s) avec la "vertu" Instinct. Les mêmes utilisent divers pouvoirs thaumaturgiques basés sur le feu.

Du coup je commence à me poser pas mal de question sur l'interprétation pour gérer ça en même temps que leur quotidien (pour rappel, dès que la difficulté du jet, dans les mêmes contextes que la maîtrise de soi, dépasse leur score en instinct, les vampires concernés basculent en frénésie. Le nombre de succès sur le jet d'instinct indique leur capacité à orienter cette frénésie...)

Du coup comment gérer un certain nombre de situations délicates:

_se faire insulter au sein d'une assemblée Sabbat, quand le perso a concentré toutes ses facultés sur la thaumaturgie et pas sur la force physique
_ne pas achever le témoin humain qui a encore des renseignements à donner quand le perso commence à avoir un petit creux...
_je vous laisse compléter la liste. Mon souci est de trouver des comportements qui paraissent encore assez "naturels" et compatibles avec la vertu instinct.

Avatar du membre
Nigmidiv
Nouveau né
Messages : 35
Enregistré le : ven. 25 août 2017 12:11
Localisation : La rochelle
Contact :

Re: [interprétation] gérer un pj avec Instint à la place de Maîtrise de soi

Message par Nigmidiv » dim. 17 déc. 2017 21:07

Hello Lachesis,

Du point de vue des règles, la vertu "instinct" permet de gérer la prise de contrôle du personnage par la Bête en gardant un contrôle sur ses passions primaires. Du coup, il doit trouver un dérivatif aux appels de la Bête, lorsque la frénésie s'empare de lui.

Relever l'insulte d'un rival ? En détruisant quelque chose auquel son rival tient pour l'affaiblir et l'humilier. Son/Sa petit(e ) ami(e), sa voiture, sa harley qu'il a bricolé lui même. Une petite conflagration dans la copine suivie d'une punchline digne d'un Blade 3 : "je savais que cette fille était chaude, mais à ce point... ", "la prochaine fois c'est ta grande gueule que j'incinère..." .

Un témoin à cuisiner ? Ton personnage garde proche de lui des victimes en mode "substituts de repas" pour garder la personne en vie. En plus je suis sûr que le témoin va vraiment être très motivé à parler lorsqu'il verra le jeune punk/membre d'un gang/déshérité servir de casse-croute ou de sac de frappe.

Quels types de persos est-ce ? Tremeres Antitribus ? Tzimisces Kolduns ?

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 175
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [interprétation] gérer un pj avec Instint à la place de Maîtrise de soi

Message par Lachesis » dim. 17 déc. 2017 21:42

Dans ce style là, ouais. Et je cherche comment marier au mieux le côté très intello des concepts avec la vertu Instinct et je trouve pas ça intuitif pour le coup...

Avatar du membre
Nigmidiv
Nouveau né
Messages : 35
Enregistré le : ven. 25 août 2017 12:11
Localisation : La rochelle
Contact :

Re: [interprétation] gérer un pj avec Instint à la place de Maîtrise de soi

Message par Nigmidiv » dim. 17 déc. 2017 22:37

De ma propre expérience je n'ai joué que des personnages suivant la voie de l'humanité, j'en sais très peu à propos des suivants des voies de l'illumination. Mais compte tenu de la forme adoptée par les concepteurs de VtM, j'aurais tendance à imaginer que l'archétype du personnage du Sabbat est du genre impulsif, cognant dans les murs pour éviter d'arracher la tête d'un humain sous sa garde en dépit d'une mauvaise nouvelle, ou d'une prise de tête. Le principe du méchant des films de série B des années 80 en somme.

Après il y a également la maitrise de soi qui entre en ligne de compte, il ne faut pas l'oublier cette vertu là. C'est surtout cela qui permet à différents vampires de différentes meutes de se rencontrer et d'éviter de se tronçonner les uns les autres.

Dans les grandes lignes d'interprétation, les membres du Sabbat sont pour la plupart :

Des preuves du darwinisme poussé dans ses concepts les plus extrêmes.
Des membres d'une même fratrie grâce à la Vaulderie.
Des victimes d'un stress post traumatique compte tenu du rite de la renaissance pratiqué au sein du Sabbat.

Saute d'humeur violente, déséquilibre émotionnel, voilà comment j'imagine la chose. un peu comme une personne atteinte d'un trouble bi-polaire et qui tente par une connaissance intime de son état de ne pas trop se mettre dans une situation embarrassante.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité