[Interprétation] Vampire et nourriture

Conseils, interprétations...
Répondre
Avatar du membre
Lucyfurnu
Nouveau né
Messages : 42
Enregistré le : mar. 7 mars 2017 10:05
Localisation : MMN
Contact :

[Interprétation] Vampire et nourriture

Message par Lucyfurnu » dim. 29 oct. 2017 16:34

Bonsoir à tous,

M'étant récemment mis à regarder la série Hannibal et étant aisément influençable avec un imagination pour le moins prévisible, j'ai bien entendu eu l'idée de créer un caïnite basé sur notre bon docteur Lecter.
Comme de bien entendu, il se retrouve donc avec l'atout Manducation et le handicap Repas Voyant (quoique le handicap ne soit pas obligatoire, ça rajoute toujours une pointe de piment à un personnage d'avoir ses casseroles... Badumtss).
Voila ou commence le questionnement :
Étant donné que l'intérêt principal du vampire lorsqu'il consume les organes de sa victime est de s'abreuver de sang, est-ce que le fait de faire cuire et de cuisiner les-dits organes ne serait pas contre-productif ? Limitant voire faisant disparaître entièrement l'apport en vitae des organes concernés.
Est-ce que la préparation du sang sous la forme de boudin noir aurait les mêmes implications ? (et non, ce n'est pas une blague)

Sous quelle catégorie serait rangée la 'Cuisine' et les connaissances gastronomiques ? Autant je n'ai aucun mal à imaginer la capacité de cuisiner comme une branche d'artisanat, autant les connaissances théoriques semblent être un mélange d'érudition et de sciences/chimie.

Voici pour l'instant mes principales interrogations sur le sujet de la gastronomie vampiriques.

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [Interprétation] Vampire et nourriture

Message par Lachesis » lun. 30 oct. 2017 10:04

Au regret de briser tes rêves je pense que la cuisson gâche tout en effet. La seule pratique qui s'en rapproche un peu consiste à nourrir un humain avant de se nourrir dessus pour lui donner un certain goût...

Avatar du membre
Lucyfurnu
Nouveau né
Messages : 42
Enregistré le : mar. 7 mars 2017 10:05
Localisation : MMN
Contact :

Re: [Interprétation] Vampire et nourriture

Message par Lucyfurnu » lun. 30 oct. 2017 10:51

Au niveau du gout, dans Manducation il est indiqué que les personnages avec cet atout peuvent, tout du moins pour le bref instant avant que la nourriture ne se transforme en cendres, goûter les choses qu'ils mangent.
Donc, à priori, sentir le goût des choses n'est pas complètement invraisemblable bien que ça ne soit pas particulièrement nutritif pour un vampire.

Du coup niveau vitae c'est vraiment les organes gorgés de sang qui servent. D'ailleurs pour le coup j'imagine qu'une conservation pour consommation ultérieure doit être possible.

Avatar du membre
Bigboy
Préfet
Messages : 395
Enregistré le : mer. 25 janv. 2017 20:58
Localisation : Pau
Contact :

Re: [Interprétation] Vampire et nourriture

Message par Bigboy » lun. 30 oct. 2017 10:52

Lachesis à raison.

de plus certain pense que si le sang humain est si délectable voir enivrant pour les vampire ce n'est pas qu'une question de gout, mais aussi d'émotion qui serait véhiculer via le sang.

dans PbN de kaotic tu as un vampire gastronome qui en effet propose aux autres vampire de ce nourrir sur les clients de sont restaurant en fonction de ce que ces dernier ont consommé.
Le sang d'un diabétique sera t'il le même que celui d'un végétarien ?
De même le sang d'un drogué véhicule peux affecter le vampire qui en consomme ...

C'est le sang qui est à la base de tout ça ... et non les organes.
De plus cuire un organe lui fera perdre du sang et détrura les cellule sanguine ....
Ne te demande pas si tu es trop paranoïaque, demande toi si tu l'es assez

krieghund
Goule
Messages : 21
Enregistré le : mer. 3 mai 2017 09:33
Localisation : Dijon
Contact :

Re: [Interprétation] Vampire et nourriture

Message par krieghund » lun. 30 oct. 2017 14:11

Tu peux aussi envisager ton vampire avec une optique un peu différente quant à la "cuisine". Imaginons que pour lui préparer un plat ne soit pas le faire cuire, le découper en tranche etc, mais le mettre dans un état émotionnel propice à créer un gout différent dans le sang. C'est un peu l'idée du premier scenario des Guivanni Chronicles.

Créer un état émotionnel chez quelqu'un peut prendre autant, voir plus, de temps que de cuire un ragout.

Avatar du membre
Logwin
Ancilla
Messages : 110
Enregistré le : dim. 5 févr. 2017 00:29
Localisation : Paris
Contact :

Re: [Interprétation] Vampire et nourriture

Message par Logwin » mer. 8 nov. 2017 09:42

Je plussoies la vision de Krieghund

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité