[campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Conseils, interprétations...
Répondre
Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

[campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Lachesis » mer. 6 sept. 2017 19:51

Je commence bientôt une chronique garou. Mon inspiration viendra de quelques poncifs de western mais surtout de Stephen King et d'un roman de Mieville que je suis entrain de lire, Merfer.

Le cadre sera le Texas aux alentours de 1860/61. Le premier scénario aura lieu aux alentours de la Nouvelle-Orléans.

présentation des personnages:

Métal Hurlant, ragabash cavalier du fer.
Déjà cliath (le joueur connaît déjà l'univers), sa meute s'est faite massacrer par quelque chose dans l'umbra profonde. C'est le seul survivant qui est rentré en titubant il ne se rappelle plus comment jusqu'au sept. Son frère aîné ahroun et alpha de la meute a disparu pendant la bataille. Pour le reste, il ne se rappelle absolument plus ce qui s'est produit, ni pourquoi...

N., S., G.: mes futurs pj dont je vais faire les fiches bientôt. Ce sont des joueurs débutants (tant à loup-garou qu'au jdr en général). Je vais leur faire des fiches simplifiées pour leur faire jouer leur premier changement. Parmi les idées brièvement évoquées en guise de concept, j'ai noté "une prostituée", "un croque-mort" et "n'importe quoi pourvu que ça cogne". Parmi les autres pré-requis, on m'a aussi signifié que mon jeu ne serait pas réaliste tant que je ne mettrais pas de toilette dans le plan des dongeons. Ce à quoi j'ai répondu qu'on n'était pas à ADD, mais qu'étant au XIXeme il y aurait des cabinets au fond des jardins. Cette nuance a toutefois été gracieusement acceptée par le joueur demandeur de petits coins. (note: penser à la scène avec le T-Rex et le cabinet dans Jurassic Park pour son premier changement).

Ils seront issus du même orphelinat sponsorisé par une société de bienfaisance. (on verra s'ils veulent faire des lupus auquel cas va y avoir un vilain empoisonnement à la strychnine dans les parages, je pense). Comme ça ils n'auront pas besoin de se préoccuper du choix de la tribu, dons ou historiques avant un ou deux scénarios...

Avatar du membre
Logwin
Ancilla
Messages : 110
Enregistré le : dim. 5 févr. 2017 00:29
Localisation : Paris
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Logwin » jeu. 7 sept. 2017 12:59

Le préambule est très sympa :)

Je bosse également de mon côté sur une double campagne Wyld West avec un ami, je serais du coup super curieux de comment se passe ta campagne ;)

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Lachesis » ven. 8 sept. 2017 18:33

je t'en dirais plus quand j'aurais vu mes nouveaux joueurs (débutants) en action. :D (et je sens que j'ai intérêt à leur laisser de l'espace pour se défouler au prélude...)

Déjà un petit changement: Metal Hurlant sera un gaillard. Et il a mis des points en expression pour pouvoir jouer du piano comme dans les western :D ...

Avatar du membre
Samladh
Goule
Messages : 23
Enregistré le : sam. 4 févr. 2017 11:31
Localisation : Paris
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Samladh » ven. 8 sept. 2017 20:32

Wyld West c'est toujours bien sympa comme cadre de campagne.

Cela dit il faut aimer les parties assez axées luttes inter-tribales car c'est quand même difficile de ne pas tomber dans les conflits entre les Purs et les Porteurs du Ver venus d'Europe...

En tous les cas bonne partie.

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Lachesis » dim. 10 sept. 2017 08:26

ça y est, on a fait le prélude de deux nouvelles joueuses (le 3eme a eu un empêchement, ce n'est que partie remise)

Pas une vraie partie, on a tranquillement rempli les fiches suivit d'une ou deux heures de rp le temps de montrer comment cela se passe.

Comme les joueurs sont juste débutant et ne connaissent rien à l'univers, je leur explique juste le contexte.

Nouvelle-Orléans, 1860. La guerre de Sécession n'a pas encore éclaté, la conquête de l'Ouest bat son plein et la ville est l'un plus grand centre d'activité de la région. La Louisiane est devenue américaine en 1803 et les francophones sont encore nombreux. Les esclaves sont très nombreux et la canne à sucre constitue une importante production agricole (devant même le coton à cause du climat tropical).

L'une des joueuse décide que son personnage sera apprenti dans une distillateur de whisky (que je proposerais de remplacer par du rhum dans les prochains scénarios, le whisky et le bourbon ne sont pas vraiment des spécialités du coin. En plus c'est logique avec la canne à sucre...). Ce sera même une apprentie, Eleanor est une fille rousse aux yeux verts mais, pour, le reste, taillée comme un joueur de rugby. Comme je le l'avais suggéré plus tôt, elle est élevée dans l'orphelinat Longfellow, qui s'est occupé de lui trouver un contrat d'apprentissage.
Le joueur de Metal hurlant, qui est là et assiste au processus de création, comme à inscrire ses paris sur le choix final de la tribu et de l'auspice.

L'autre joueuse hésite un peu plus et décide... De faire une esclave en fuite. Quitte à être dans le prélude, on fera ça en live. Son personnage a baigné dans la culture vaudou et a déjà une réputation de sorcière et de guérisseuse au sein de la plantation. Le joueur de Metal Hurlant continue à noter ses prédictions sur son post-it.

On passe aux préludes.

Eleanor est apprentie à la distillerie des Peabody, une importante famille de propriétaire terrien de la région. Suzanne Peabody, l'épouse du maître des lieux est également patronnesse de l'orphelinat. Elle a aujourd'hui prévu une tournée d'inspection pour voir comment se débrouillent les plus âgés de ses protégés. Eleanor doit se hâter pour rejoindre la haie d'honneur et faire bonne impression mais elle entends un bruit bizarre venir des cuves... Peut-être un début de fermentation ratée ou un dégagement de gaz bizarre.
Elle tombe nez à nez avec une espèce de clodo occupé à lécher la paroi d'une cuve en cuivre. A son contact le métal semble se mettre à cloquer. Dès qu'Eleanor l'interpelle, il se retourne et tente de lui sauter dessus. Elle riposte et connaît son premier changement entre les cuves de la distillerie. Faisant à présent quelque chose comme deux mètres cinquante de haut et pas encore très sûre de ce qu'il se passe ici, elle entends arriver un de ses camarades apprentis... Qui s'enfuit en courant dès qu'il la voit. Paniquée, elle défonce la porte de derrière qui vole en autant d'allumette et se rue à travers les champs de coton (heureusement assez haut pour la masquer un peu, mais y a quand même pas mal de hurlement d'esclaves affolés sur le chemin. Pour la discrétion, on repassera).

Pendant ce temps, l'autre personnage travaille dans la maison de ses maîtres comme femme de ménage. Être esclave est une position misérable certes, mais la vie de domestique est tout de même moins pire que les 12 à 15h de servitudes dans les champs. James Peabody est un homme entre quarante-cinq et cinquante ans à l'air toujours préoccupé par autre chose et par chance, ne semble pas s'intéresser plus que cela à ses servantes. Il vient d'être appelé à la distillerie car quelqu'un vient de le prévenir qu'un ours a été aperçu et semble avoir fait des ravages.
Il est parti si précipitamment qu'il a laissé la porte de son bureau ouverte là où normalement les domestiques n'ont pas le droit de rentrer. La jeune servante est curieuse et a bien envie d'en profiter un peu. En plus, récemment, des rumeurs prétendent qu'il achète plus de domestique qu'il n'en ramène à la plantation et elle se demande où sont envoyées les personnes manquantes...

Elle fouille un peu dans le cabinet. Elle n'est pas déçue: celui-ci contient nombre d'ouvrages en vieux cuir qui sentent un peu le moisi, des bocaux pleins d'ingrédient qui auraient eu leur place dans un rituel vaudou et surtout une série de correspondance avec un mystérieux interlocuteur que Peabody appelle juste "son Excellence" où il parle d'une "livraison" et du fait que son manège au marché va finir par être remarqué et qu'il est prêt à fournir même des esclaves de sa plantation pour compléter le lot.

A ce moment un fracas épouvantable retenti dehors. Un truc énorme est entrain de courir poursuivit par trois cavaliers à cheval. Les gens hurlent et se jette sur les côtés à son passage. ça pourrait être un ours, mais en une fraction de seconde, la servante réalise que ce n'est pas le cas...

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Lachesis » jeu. 21 sept. 2017 20:17

Du coup, elle décide de redescendre jusqu'à la cuisine, s'empare d'un grand couteau et part à la poursuite de la bête comprendre de quoi il s'agit. De toute évidence, celle-ci se dirige vers les marais, mais l'esclave connaît mieux les lieux. Elle réussit son jet pour s'orienter dans la plantation et coupe à travers champs.

Pendant ce temps... Metal Hurlant, alias Stéphane de la Serre (son grand-père a fuit pendant la révolution française, son père croit encore un peu aux titres, lui s'en fout totalement), a récupéré du combat umbral qui a vu sa meute se faire massacrer. Le seul souvenir qui lui reste semble être le nom de "Peabody". Il était décidé à aller enquêter seule sur la propriété appertenant à la famille du même nom quand quelque chose d'énorme le dépasse en remontant vers la forêt. Trois cavaliers armés de fusil sont désormais à la poursuite d'Eleanor qui s'enfuit toujours comme une dératée, les témoins de la scène se mettant à hurler et à se jeter dans le fossé à son passage.

- Merde, le Voile, on lui en a jamais parlé à celui-là ? Marmonne le Marcheur-Sur-Verre.

Ben non, littéralement, ni le personnage ni le joueur n'ont été mis au courant.

Metal Hurlant se transforme en loup et court pour rattraper les chevaux et le louveteau qui n'a pas complètement pigé ce qui lui arrivait.
Il finit par remonter jusqu'aux cavaliers, passe en hispo et fauche un cheval par derrière. Les hommes de main, qui se révèlent vite être des formors peu puissant, ripostent. Eleanor se retourne et vient l'aider à achever ses poursuivants. Elle-même semble surprise quand elle arrache assez aisément un bras à l'une des créatures. Coup de pot, ils n'avaient pas d'armes à balle d'argent ou autres saletés dangereuses.
L'esclave les surprend à ce moment-là avec son couteau. Manifestement, elle peut les voir sans avoir le moindre problème de délire, Metal Hurlant suppose donc avoir retrouvé là une parente en plus d'un jeune Garou.

Il ramène les deux jeunes filles chez ses parents (des Parents) et ils échangent un peu sur leurs expériences. Metal Hurlant est toujours à la recherche des infos qui lui permettraient de retrouver son grand frère ou de comprendre ce qui lui est arrivé. Finalement, les filles vont dormir pendant qu'il va travailler (il est pianiste dans le bar de ses parents).

Pendant ce temps...

- Bon alors, N, il a un nom, ton personnage ?
- Je sais pas trop. Heu, c'est des noms assez classique à l'époque ?
- Peu de chance que ce soit follement original, en effet.
- Mon personnage s'appelle Mary.


Ouf. L'esclave en fuite adepte de vaudou a enfin un nom :D
Elle demande à dormir dans le salon et pas avec Eleanor parce que voilà, dormir à côté d'un potentiel monstre poilu de trois mètres de haut, ça lui fait peur.
La nuit est agitée...

Le monde autours d'elle est teinté de rouge, comme vu à travers un vitrail ensanglanté. Elle est de retour sur la plantation de Mr. Peabody. Le champs de canne est flétris et envahis par des ronces. Alors qu'elle atteint la vaste demeure de son ancien maître, elle voit qu'elle a été remplacée par une forme noire repliée sur elle-même. C'est lourd, laid, et incroyablement massif. Soudain, un millier d'yeux s'ouvrent à sa surface. Ils regardent tous dans sa direction.

Mary se réveille en hurlant.

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Lachesis » dim. 24 sept. 2017 19:04

Eleanor accoure rapidement bien qu'encore ensommeillée. Metal Hurlant arrive quelques instants plus tard, (il est trois ou quatre heures du matin, il a terminé son service).
Ils n'ont pas la moindre idée de ce que ça veut dire. Pour eux, pour l'instant, Mary est juste une parente qui vient effectivement de faire un rêve très, très cheloux. Mary se rends compte qu'ils ne la prennent pas son rêve au sérieux autant qu'il le faudrait. Elle s'est vraiment senti mal avec ce cauchemar.

Le lendemain, Metal Hurlant emmène Eleanor s'entraîner à se transformer. Pendant ce temps, Mary décide de s'introduire furtivement chez les Peabody. Les maîtres ont l'air absent (il y a toujours cette histoire d'ours qui ont déboulé dans la propriété la veille à régler) et elle connaît les domestiques à l'intérieur, qui la respectent ou la craignent selon les cas (en dépit de son jeune âge, elle a déjà une solide réputation de sorcière vaudou et personne ne tente de se mettre au travers de son chemin).

Elle réussit à s'introduire dans le cabinet de travail de son maître une deuxième fois, en crochetant la porte. Elle commence à fureter dans ses papiers. Certains tomes reliés ont l'air ancien. Elle récupère notamment un feuillet intitulé "les jaunes vérités" qu'elle lira plus tard. Elle tombe également sur toute sa correspondance.

Votre éminence,

Le projet de rapatriement fonctionne bien. Cela dit, mes trop nombreux achats d'esclave au marché sont entrain de faire parler mes esclaves et même au delà, mon cercle social s'interroge sur ces nombreux achats. Je pense compléter le dernier lot avec des serviteurs de mon domaine. Je vous en dirais plus lors de notre prochaine rencontre.

Avec mes respects,

James Peabody.


Mary en a assez vu. Elle ressort de la maison, mais à ce moment là, elle aperçoit Andrew, le contre-maitre, en train de fouetter quelqu'un. Thérèse, sa meilleure amie.
- Dis-moi où elle est, garce ! Je suis sûre qu'elle t'a dit quelque chose !

Mary n'est pas exactement de bonne humeur. Elle est de caractère assez prudent et a l'habitude de refouler ses émotions, mais là c'est l'évènement de trop ces derniers jours. La jeune fille s'avance.
- Je suis là Andrew.
Le contre-maître semble aussi surpris que déçu de la voir arriver comme ça.
- Ah. Où étais-tu passée ?
- Ce ne sont plus tes affaires désormais. Détache-là.
- Quoi ? Tu oses ?
Au moment où il s'apprête à la frapper, quelque chose cède enfin chez Mary. Le bras qu'Andrew s'apprêtait à abattre sur elle se retrouve coincé dans sa gueule en pleine transformation. Elle lui arrache le bras sans difficulté et s'acharne sur son corps jusqu'à le réduire en une pulpe peu identifiable quand elle reprends ses esprits. Le dos couvert de trace de coups, Thérèse est évanouie. Mary la détache et s'enfuit dans le champs de canne à sucre, vers le bayou, de toute façon personne ne connaît cette zone mieux qu'elle.

Pendant ce temps...
- Wahou ! Je suis belle ! Je suis belle !
Eleanor, grande fille très costaude habituée à soulever des tonneaux de whisky, vient de se transformer en louve à la fourrure rousse. C'est bien la première fois de sa vie qu'elle est contente de son reflet en s'apercevant dans une flaque d'eau (ou qu'elle en a quelque chose à faire, d'ailleurs).
Metal Hurlant a lancé un appel pour réunir le sept, après tout, on ne retrouve pas un louveteaux tout les jours. Bientôt deux ;)

Après un premier contact avec le jdr, je propose aux joueurs de finir leur fiche. Metal Hurlant va chercher ses notes pour voir à quel point ses prédictions vont tomber juste.

Après présentation des auspices, Eleanor se destine à devenir un Ahroun Fianna. Bon, vu ses cheveux roux et son boulot (distillatrice) c'est plutôt même la tribu qui lui propose de faire son rite de passage chez eux.
Mary choisit naturellement théurge. Après pour la tribu... Après quelques hésitations, elle décide de passer chez les Rongeurs d'Os. Les laisser pour compte, elle se reconnaît dedans.
(note à moi-même: lui donner l'équivalent de 5 points bonus à répartir pour refléter son handicap, esclave en fuite à la nouvelle-orléans va lui compliquer vraiment sa vie sociale...)

Metal Hurlant est content, toutes ses prédictions sur le choix d'un auspice et d'une tribu se sont réalisées :D

Quelques jours après j'accueille un nouveau joueur, I.

I va faire... Un philodox, croc d'Argent, Français, et... Métis. Sa famille a attendu son premier changement pour l'envoyer le plus loin possible de leur sept, il va donc se retrouver avec une lettre de recommandation à aller squatter chez les descendants d'un frère de son grand-père qui a choisi de rejoindre les gardiens des Hommes, pardon les Cavaliers du Fer... Ben ouais, Metal Hurlant a quelqu'un de plus à prendre sous son aile :D Et comme son cousin au 3eme degré est très à cheval sur la tradition, l'héritage et les ancêtres, ça tombe bien, c'est tout ce que notre Gaillard déteste :D
Modifié en dernier par Lachesis le lun. 25 sept. 2017 16:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
petit coeur
Nouveau né
Messages : 40
Enregistré le : jeu. 23 mars 2017 08:03
Localisation : Tarbes (65)
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par petit coeur » lun. 25 sept. 2017 13:13

très sympa !

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Lachesis » lun. 25 sept. 2017 16:26

Merci, ton propre récit m'a beaucoup inspiré pour écrire le mien ici ;)

Avatar du membre
Lachesis
Sénéchal
Messages : 170
Enregistré le : mar. 7 févr. 2017 19:48
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [campagne wyld west] Le Roi Pourpre

Message par Lachesis » dim. 5 nov. 2017 18:19

ça y est, nous avons accompli le premier "vrai" scénario de la campagne.

Quelques jours après la première transformation de Mary et Eleanor, Etienne de la Serre alias Metal Hurlant leur explique le concept d'Umbra et de goulet au sein du cairn.

Celui-ci, le cairn des Eaux Emeraudes, se trouve dans les profondeurs du bayou.
"Alors, ici, c'est encore relativement sûr, on est dans le Caîrn, les esprits qui viennent ici sont des amis. Le cairn est très orienté sur les visions prophétiques, donc on y trouve beaucoup d'Esprits oiseaux. Je vais tâcher de vous en montrer un..."

Ils se promènent un peu dans l'Umbra proche quand une grosse corneille aux yeux bleus électriques se pose devant eux. Metal Hurlant se rends compte qu'il ne l'a jamais vu au Caïrn.

"- Je te reconnais, pauvre fou, dit l'esprit oiseaux. Ton frère a échoué à se sacrifié, il est toujours au royaume des atrocités. Les dernières attaches ont sautés. Le Roi va pouvoir se réveiller !"
Metal Hurlant la regarde avec de grands yeux (il n'a toujours aucun souvenir de ce qui est arrivé à son frère et à sa précédente meute... Mais le joueur a décidé que ce serait l'obsession de son personnage...)
- Hein ? Quoi ?

Mais l'esprit est déjà reparti.
Eléonor a juste le temps de demander: "le royaume des atrocités ? ça a l'air de craindre un max, non ?"

Ils ont à peine le temps de se poser la question qu'un autre Garou les averti. Le chef du sept, le croc-argent Istvan Griffre-Lune, les demande à l'entrée du Cairn.

Les trois loups-garou s'y rendent. Le chef les attends avec un nouveau-venu, couvert d'habits beaucoup trop chaud pour le climat tropical de la Lousiane et notamment d'une ombrelle. Il a trois grosses malles autours de lui.

"- Ah, Metal Hurlant ! Je t'ai fait demandé car voici ton cousin arrivé d'Europe !
- Hein ?
- Ils ne pouvaient pas le garder dans le Gévaudan car il a atteint son premier changement et c'est un métis et dans ses cas là on échange ses merdes... Bref, vu que c'est ton cousin au troisième degré c'est à toi de t'en occuper. Puis tu as déjà deux louvetaux sur les bras donc un de plus ou de moins j'ai supposé que ça ne te ferai pas une grosse différence..."

Et c'est ainsi que nous réceptionnons notre quatrième joueur, Théophile de Lasserre, Croc d'Argent métis, philodox et albinos... Qui va atterrir chez Metal Hurlant, Gaillard des marcheurs sur verre (qui aurait pu finir chez les Crocs lui aussi, mais justement les valeurs incarnées par les Crocs, ben ça ne l'intéresse pas...)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité