L'Age des Ténèbres - Sion

Conseils, interprétations...
Répondre
Avatar du membre
Khufu
Gardien de l'Elysium
Messages : 156
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2017 06:30
Localisation : Epagny (Haute-Savoie)
Contact :

L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Khufu » mar. 7 févr. 2017 13:52

Présentation d'une chronique que je mène occasionnellement (2 ou 3 scénario par ans maxi) avec un petit groupe de 2 joueurs (dont 1 arrivé récemment) et 3 joueuses.

Les personnages ont commencé en tant que mortels.

---------------------
Le Cadre
---------------------

Sion et le Le Hameau de Champlan

Ce hameau d’une centaine d’âmes est situé dans un petit col sur les hauteurs de Sion, à la frontière du Saint Empire germanique d’Henri IV.
A deux lieues de la ville de Sion, il faut gravir les collines jusqu’au monastère de Sion pour apercevoir le Rhône. Le monastère est composé de deux petites bâtisses accueillant une vingtaine de moine et moniales Bénédictins. Vilencus, évêque de Sion et Comte du Valais nommé par le pape Urbain II, visite souvent ce lieu de repos. Sur la route de Sion qui y mène se trouve l’auberge des Coteaux.
A mi chemin de Sion se trouve le château de Valère, demeure du Baron Lorant de Valère et de ses enfants. Madeleine Saint-Cyr, la Concubine du baron de Valère, vit a ses coté depuis la mort de son épouse.
Il Giocatore est un Artiste italien hébergé régulièrement au château depuis quelques années.

---------------------

Les PJs

Judith Metivier – 16ans
Fille de Renan Metivier, propriétaire de l’auberge des Coteaux. Sa mère est morte d’une grave maladie lorsqu'elle était jeune et son père est devenu très protecteur et autoritaire. Elle apprécie son travail car elle aimes être en contact avec les voyageurs qui passent par ici. Très sociable, elle a de nombreux amis dans le hameau et à la ville.

Eberulf Eelbo – 38 ans
Un homme qui parait assez âgé, arrivé depuis quelques jours au hameau. Il a un sale caractère et est souvent moqueur. Il reste discret sur ton passé car il cache un joli petit pécule acquis de façon fort peu honnête. C'est réalité un voleur qui a échappé de justesse à la pendaison. Son physique bourru n’attire pas forcément la sympathie. Il est pragmatique et bricoleur et se fait passer pour un travailleur itinérant.

Guillaume de Valère – 21 ans
Le plus jeune fils de seigneur, plutôt beau garçon. Il a reçu une très bonne éducation mais depuis son retour au château il passe ton temps à courir les jupons et à chasser. Il ne prend pas les choses trop au sérieux et a tendance à s’enivrer facilement avec quelques camarades. Son penchant pour l’alcool lui a déjà causé quelques ennuis et son père t’as à l’œil. Dans l’ombre de son frère, il a du mal à se faire une place.

Hermeline Cormeilles – 17 ans
Fille aînée du maître verrier Bernold Cormeilles elle a deux sœurs plus petites nées d'un deuxième mariage. Sa mère est morte de fièvre quand elle avait 10 ans. Elle aide son père et est devenue son apprentie. Nombreux sont ceux qui apprécie son travail. Créatrice et consciencieuse, elle est discrète en société. Elle n’aime trop sa belle mère (Cunégonde), car elle trouve qu'elle ne s'occupe pas bien de ses enfants et elle pense qu'elle n'aime pas vraiment son père, qu'elle n’est avec lui que pour l'argent.

Viktor von Manigwald – à venir ...

---------------------
Scenario 1 - 1096 - Initiation
---------------------
En cet an de grâce 1096, c'est dans l'évêché de Sion que deux armées en route pour les croisade font halte.
- D'un côté les Croisés Méridionaux menés par Adhémar de Monteil, légat du Pape, et Raymond de Saint-Gilles, comte de Toulouse.
- De l'autre les Croisés Français de Robert Courteheuse, duc de Normandie, fils de Guillaume le Conquérant.
Les grands campement installés aux portes de la ville attire la curiosité, et l'église est pleine à chaque office, plus par curiosité d'apercevoir les Chevaliers que par véritable dévotion.

L'auberge de Champlan, sur les hauteur de Sion, est un lieu chaleureux où les voyageurs de passage s'arrête avec plaisir pour déguster les succulentes omelettes, spécialités de la maison préparées par la fille du tenancier. Mais en cette froide nuit d'automne, l'ambiance est plus morose.
Les travailleurs qui prennent un peu de repos autour d'un bière lancent des regards inquisiteurs à l'étranger arrivée il y a quelques nuits. Son allure est celle d'un riche marchand, mais l'état de ses vêtements laissent à désirer. La rumeur court comme quoi il ne quitte sa chambre qu'à la tombée de la nuit, et les occupants des chambres voisines ont entendus des bruits étranges.

Judith qui aide son père à l'auberge, s'en inquiète, et en parle à a sa meilleure amie, Hermeline, la fille du maître verrier. Celle-ci lui confie que l’étranger est venue voir son père et lui a commandé des morceaux de verre bien particuliers, sans doute pour créer un vitrail ou une décoration. Si la demande n'est pas exceptionnelle, l'étranger a proposé un prix élevé pour que le travail soit fait par rapidement.

Un soir, l'auberge est peu fréquentée. Le plus jeune fils du Baron somnole a une table devant son verre de vin et quelques ouvriers discutent dans un coin. Hermeline vient voir son amie Judith. Les morceaux de verrerie qu'elle avait préparer avec son père on été volé. Dans l'auberge, l'étranger n'a pas été vu depuis plus d'une journée.
La curiosité des deux jeunes filles prend le dessus sur la prudence et elles décident d'aller voir s'il ne serait pas encore dans sa chambre. Mais celle-ci est vide. Enfin pas vraiment vide, plutôt inoccupée, car à l'intérieur elles découvrent d'étranges symboles cabalistiques dessinés sur le sol et les murs, ainsi que plusieurs bougies consumées. Mais aucune trace de l'étranger ou des ses affaires.

Le voyageur est un membre du jeun clan Tremere. Il est venu faire confectionner des pièces de verres nécessaires à la réalisation d'un rituel magique thaumaturgique. Mais des membres du clan Tzimisce son sur ses traces. Ils ont remontés sa piste jusqu'au hameau de Champlan mais le Tremere prend la fuite avant que ceux-ci n'arrivent, non sans avoir récupéré les précieux morceaux de verre.

Dans les nuits suivantes les Tzimisces entrent dans le hameau et sème la panique dans le village en cherchant l'usurpateur.
Sion étant alerté par des villageois, Thibaut Langonvilliers et Philippe de Moselan , deux croisés caïnites, se rendent précipatemment Champlan avec leur suivants, car l’évêché de Sion est sous la protection du clan Ventrue. Un terrible affrontement a lieu entre les tzmisces et les croisés. Le hameau et l'auberge sont mis à feu et à sang et de nombreux humains sont tués, parmi lesquels le père d'Hermeline. Au cours de la lutte, Eberulf Eelbo est mortellement blessé. Mais Simon, un Gangrel qui vit sur ces terres et qui s'est rangé du coté des croisé, décide de l'étreindre.
Les Tzmisces sont chassés mais promettent de revenir.

Dès le lendemain soir, un conseil se tient au château de Valère. Il réunit :
- Thibaut Langonvilliers du clan Ventrue
- Philippe de Moselan du clan Brujah
- Madeleine Saint-Cyr, prince Toreador de Sion
- Fra Domenigo, son allié Lasombra
- Il Giocatore, un artiste Malkavian
- Frère Gaetan, un moine Nosferatu
- Soeur Emilia, moniale du clan Cappadocien
- Simon, le Gangrel

Les Caïnites de Sion décident qu'il faut renforcer la présence caïnite dans l’évêché pour résister à la pression Tzimisce venue de l'est.
Aucune sanction n'est demandée conter Simon pour l'étreinte d'Eberulf.
Madeleine Saint-Cyr propsoe a chaque caïnite de la cité de donner l'étreinte et d'éduquer une nouveau-né.
Fra Domenigo et Il Giocatore acceptent. Les deux caïnites du monastères refusent.

Durant les nuits suivantes. Madeleine Saint-Cyr étreint Hermeline, Fra Domenigo étreint Guillaume de Valère et Il Giocatore étreint Judith.
Judith et Hermeline, qui ont tout perdu y voit un moyen de se reconstruire.
Guillaume espère devenir ce qu'il aurait pu être s'il avait été l'ainé de sa famille.

---------------------
Scenario 2 - 1126 - Le Retour
---------------------

Théodore d'Octodure, un missionnaire chrétien venu d'Orient, fut probablement été le premier évêque du Valais à la fin du IVe siècle.

Il aurait entrepris, sous la direction de saint Ambroise, la christianisation des régions alpines de la Suisse actuelle, intégrées alors à l'Empire romain, et devient évêque d’Octodure (aujourd'hui Martigny, sur le cours supérieur du Rhône). Sa participation au concile d'Aquilée en 381 est attestée et on lui attribue la lettre du synode de Milan (393) au pape Siricius comme l'établissement de la vénération de saint Maurice.

A la fin de sa vie, Théodore fut étreint par un ancien Cappadocien qui l'avait guidé toute sa vie a son insu.
Mais Théodore refusa sa nouvelle non-vie. Il tenta a plusieurs reprise de mettre fin à son existence. Son sire le protégea de lui-même et Théodore se mit à écrire ses mémoire pour se distraire de la faim qui le rongeait et qu'il refusait de satisfaire autrement que sur des animaux.
Attristé, son sire le plongea en torpeur dans son cloître, sur les hauteurs de Sion, espérant qu'il trouverait la paix de l’âme sous la surveillance d'un autre de ses infants. Ce dernier veilla sur Théodore pendant plusieurs siècles, avant de transmettre la tache à un de ses descendants, qui fit de même. Aujourd’hui c'est la Capadocienne Emilia qui veille sur le corps et l'esprit de Théodore.

Chacun de ses gardiens à appris à communiquer avec Théodore via l'Augure.


---------------------

Au printemps 1126, la Baronne Madeleine Saint-Cyr est partie en voyage vers le nord, a l'invitation d'un seigneur Ventrue.
Gerhard, un chevalier Ventrue, est laissé à Sion pour protéger son infante Hermeline de Cormeilles, a qui la baronne à laisser toute autorité.
Son amie Judith et le seigneur Guillaume de Valère sont toujours à ses côtés. Eberulf passe toujorus plusieurs mois par an à Sion et accorde toujours sa confiance et son aide Hermeline.

La coterie est réunie a Sion pour à la demande d'Hermeline pour discuter de sujets d'importances.
- Vilencus, le prince-évêque de Sion, vient rendre visite à Madeleine Saint-Cyr. Le siège du diocèse a été pillé et plusieurs gardes sont morts. Un incendie a miraculeusement été évité. Il sollicite le prêt de quelques hommes en attendant de recruter de nouveaux gardes.
- Un message vient du monastère. Des lumière on été vues au hameau de Champlan. Frère Gaetan dit avoir envoyé ses serviteurs nocturnes qui ont vus des étrangers menaçant.
- Un des serviteurs du chateau de Valère vient prévenir le seigneur qu'un voyageur est venu demander l'hospitalité pour la nuit. Il dit s'appeler Calderon et a demandé audience.

Il y a 30 ans de celà, Calderon a fait déjà halte a Sion afin de commander des morceaux de vitraux a un maître verrier réputé. Son séjour a été écourté car des Tzimisces était sur ses traces.
Au cours des dernières années, il a découvert les mémoires de Théodore d'Octodure qu'il a transmis aux siens, les Tremere.
Le clan des usurpateurs traque désormais d'anciens Vampire. Les mémoires de Théodore que celui-ci repose quelque part sur le domaine de Valère. Les Tremere cherchent maintenant l'emplacement de l'ancien cloître.

Hermeline, Guillaume, Judith et Eberulf s'intéresse à tous ces faits qui menace la tranquilité de l'évêché.
A Sion, plusieurs manuscrits ont été volés, notamment des écrits et cartes de la région. Un des moines chargés des archives affirme que tous sont liés à Théodore d'Octodure.
Au hameau de Champlan, les étrangers sont introuvables. Seules restent les traces de leur passage. Mais Simon le Gangrel, les a vu : un cavalier, deux hommes a pieds et une meute de chiens.
Au Chateau de Valère, le dénommé Calderon n'a pas attendu le seigneur et est parti vers le nord.

Ayant eu vent de l'arrivée possible de Tzimisces qu'il sait être sur ses talons, Calderon n'attend pas son entrevue avec Guillaume et s'infiltre dans le monastère. Gaétan le découvre et le combat s'engage. Mais Calderon et ses serviteurs sont les plus forts et Gaétan, grièvement blessé, doit s'enfuir pour survivre. Plusieurs moines et moniales périssent. Soeur Emilia est enlevée par les Tremere.

Lorsque la coterie d'Hermeline parviennent au monastère, tout n'est que mort et désolation.
Une troupe de Tzmisce le rejoint, mené par un certain Lord Mieczyslav accompagné d'un puissant guerrier et de plusieurs goules. Ils menacent l'infante du Prince si jamais elle s'avise de protéger les Tremere, puis s'en vont.

La coterie se met à la recherche de frère Gaëtan. Elle le retrouve la nuit suivante et il leur confie ce qu'il sait sur le devoir d'Emilia de protéger un de ses aïeux entré en torpeur il y a plusieurs siècles. Il a lu les écrits de Théodore d'Octodure et est persuadé que le monastère a été bâti sur les ruines de l'ancien cloitre.
Dans l'urgence, les quatre caïnites retournent au monastère. Mais les Tremere les ont devancés. Il sont accueilli par plusieurs hommes en armes et parmi eux, se trouve Calderon, dont Judith et Hermeline reconnaissent le visage. A ses coté se tient un autre Caïnite qui se présent sous le nom d'Etrius.
Un discussion animée s'engage. Les Tremere plaident leur cause, insistant sur l'union qui doit être faite contre la menace Tzimisce et qu'un ancien en sommeil est une menace pour le Prince de Sion. Hermeline tente de faire valoir les droits de sont sire et de chasser les Tremere.

C'est a ce moment qu'un convoi rejoint le monastère. La où les caïnites pouvaient craindre l'arrivée des Tzimisce, c'est un noble équipage qui s'avance. Lorsqu'un homme descend de la carriole principale, Calderon met un genoux a terre et Etrius s'incline respectueusement. Hermeline et les siens sont saisis d'effroi en constatant qu'il s'agit du fondateur du clan. Sa présence écrasante met fin aux débats et les caïnites locaux sont contraint de quitter les lieux, laissant les Tremere accomplir leur sinistres desseins.

Sur le chemin du retour, les Tzimsice attaquent et sont proches de défaire la coterie submergée par les goules de guerre. Certains sont grièvement blessés avant que les démons ne soient balayés par l'intervention des Tremere.

---------------------
Scenario 3 - 1190 - Hivers et Révélations
---------------------

à venir ...
"Le jour ne vaut rien pour penser à l’éternité."
Fritz Leiber - Le Cycle des épées

Avatar du membre
Lothair Rhaegarson
Gardien de l'Elysium
Messages : 144
Enregistré le : mer. 8 févr. 2017 10:58
Localisation : Brest
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Lothair Rhaegarson » jeu. 9 févr. 2017 10:56

Khufu a écrit :
mar. 7 févr. 2017 13:52
Les personnages ont commencé en tant que mortels.
Tu utilises le passé, donc cela signifie qu'ils sont maintenant des vampires ?
Je suis curieux de savoir comment tu as fait joué leur mort, et dans quel clan ils ont atterri ;)
~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'accepte la Bête en moi de peur d'en devenir une...

Avatar du membre
Khufu
Gardien de l'Elysium
Messages : 156
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2017 06:30
Localisation : Epagny (Haute-Savoie)
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Khufu » jeu. 9 févr. 2017 11:03

Lothair Rhaegarson a écrit :
jeu. 9 févr. 2017 10:56
Khufu a écrit :
mar. 7 févr. 2017 13:52
Les personnages ont commencé en tant que mortels.
Tu utilises le passé, donc cela signifie qu'ils sont maintenant des vampires ?
Je suis curieux de savoir comment tu as fait joué leur mort, et dans quel clan ils ont atterri ;)
Oui, ils ont été étreints dès le premier scénario.. je mettrai le résumé très bientôt.
"Le jour ne vaut rien pour penser à l’éternité."
Fritz Leiber - Le Cycle des épées

Avatar du membre
Lothair Rhaegarson
Gardien de l'Elysium
Messages : 144
Enregistré le : mer. 8 févr. 2017 10:58
Localisation : Brest
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Lothair Rhaegarson » jeu. 9 févr. 2017 11:11

Khufu a écrit :
jeu. 9 févr. 2017 11:03
Oui, ils ont été étreints dès le premier scénario.. je mettrai le résumé très bientôt.
OK merci !
Alors au plaisir de te lire prochainement ;)
~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'accepte la Bête en moi de peur d'en devenir une...

Avatar du membre
Khufu
Gardien de l'Elysium
Messages : 156
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2017 06:30
Localisation : Epagny (Haute-Savoie)
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Khufu » lun. 13 févr. 2017 12:08

Aller c'est parti pour le résumé. Je mettrai à jour régulièrement le 1er post.
"Le jour ne vaut rien pour penser à l’éternité."
Fritz Leiber - Le Cycle des épées

Avatar du membre
Lothair Rhaegarson
Gardien de l'Elysium
Messages : 144
Enregistré le : mer. 8 févr. 2017 10:58
Localisation : Brest
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Lothair Rhaegarson » lun. 13 févr. 2017 14:27

OK, merci !
~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'accepte la Bête en moi de peur d'en devenir une...

Avatar du membre
Khufu
Gardien de l'Elysium
Messages : 156
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2017 06:30
Localisation : Epagny (Haute-Savoie)
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Khufu » jeu. 11 mai 2017 06:05

Ca y est je commence à poster la suite :)
"Le jour ne vaut rien pour penser à l’éternité."
Fritz Leiber - Le Cycle des épées

Avatar du membre
Lothair Rhaegarson
Gardien de l'Elysium
Messages : 144
Enregistré le : mer. 8 févr. 2017 10:58
Localisation : Brest
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Lothair Rhaegarson » jeu. 11 mai 2017 07:21

Khufu a écrit :
jeu. 11 mai 2017 06:05
Ca y est je commence à poster la suite :)

merci !
~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'accepte la Bête en moi de peur d'en devenir une...

Avatar du membre
Khufu
Gardien de l'Elysium
Messages : 156
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2017 06:30
Localisation : Epagny (Haute-Savoie)
Contact :

Re: L'Age des Ténèbres - Sion

Message par Khufu » jeu. 11 mai 2017 12:14

Résumé du Scénario 2 fini.
"Le jour ne vaut rien pour penser à l’éternité."
Fritz Leiber - Le Cycle des épées

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité