Le royaume de Hongrie

Cette section contient les descriptions des PNJ, des lieux et des spécificités de la campagne. Vous y trouverez également la taverne et le mausolée de Caïn.
Verrouillé
Avatar du membre
Lameth
Administrateur
Messages : 381
Enregistré le : mer. 25 janv. 2017 19:59
Localisation : Kaysersberg
Contact :

Le royaume de Hongrie

Message par Lameth » sam. 18 févr. 2017 18:00

La Hongrie en 1198

Située au cœur de l'europe, la Hongrie contient des régions distinctes.
La grande plaine ( également appelée l'Alföld ) s'étend à l'est du Danube et est coupée en deux par la Tisza. La partie occidentale de l'Alföld est une bonne terre arable servant principalement de pâturage pour le bétail et les chevaux. Au-delà de la Tisza la terre est plus sèche mais convient à la culture du froment.
La Transdanubie est la région occidentale de la Hongrie. Elle s’étend entre le contrefort des Alpes et le Danube ( jadis province romaine de Pannonie ). Le lac Balaton, le plus grand d’Europe, occupe le centre de cette province, flanquée au nord par des collines de laves et de basaltes aux formes étranges
La Kisaföld ou petite plaine, s'étend au nord de la Transdanubie. C'est une autre région agricole fertile. Les monts Métallifères s'étendent au nord entre le Danube et l'Alföld.

La Hongrie se trouve sur le cours médian du Danube, que les Hongrois appellent la Duna. Navigable à travers tout le pays, le fleuve est une voie de communication importante vers l'occident et l'orient. La Tisza, le cours d'eau le plus important en Hongrie après le Danube, prend sa source dans les carpates à l'est et arrose les parties les plus basses de la plaine. Turbulente et rapide, la Tisza inonde annuellement les basses plaines. De grandes forêts de chênes et de hêtres couvrent de vastes zones de la Transdanubie.

Elle est dirigée par le roi mortel Imre de la dynastie Arpad, 23 ans au printemps 1198.

D'un point de vue caïnite la Hongrie est divisée en deux : la Hongrie occidentale qui contient Buda-Pest et Esztergom ( la plus peuplée mais criblée des intrigues du saint empire ) et la Hongrie orientale ( Transylvanie ), terres sauvages fief des voivodes tzimisce et gangrels féroces.

La Hongrie Occidentale

Le centre du royaume sous dominance de la dynastie des Arpad, humain comme Vampire. Deux grosses villes forment le coeur de la partie occidentale de la Hongrie : Esztergom et Buda-Pest.

- Esztergom est la capitale sous le controle du ventrue Geza Arpad.
- Buda-Pèst est en fait le regroupement de 3 villes coupés par le Danube : Buda Pest et Obuda (vieille Buda )

Buda et Obuda sont sur la rive ouest du Fleuve et abrite un chateau du haut de sa colline.
Pest est sur la rive Est du fleuve.

Malgré la présence chrétienne la cité est en majorité sous dominance païenne. Le saint Empire presse régulièrement avec l'aide des ventrues. Notamment avec son prince Vincel Rikard.

La Hongrie Orientale

Sur 100 000 Km² s’étend la Transylvanie. Riche en forêts luxuriantes et chaînes montagneuses, la Transylvanie possède également un vaste plateau et de multiples cours d'eaux. Au nord-est, les Carpates d'une hauteur moyenne de 1200m forment une frontière naturelle avec la Russie. Seul quelques points de passage permettent l'acheminement de marchandises voir de troupes en cas de guerre.
Au Sud Sud est, les alpes, qui culminent en moyenne à 1500 mètres offrent une autre frontière naturelle avec les royaumes bulgares. Enfin à l'ouest, les monts Bihor (900m en moyenne ) complètent le massif de Transylvanie laissant apparaître le plateau, ses forêts et cultures.

La Transylvanie en 1198 comporte approximativement 90 000 mortels.

Des villages de 20 à 200 mortels généralement structurés d'une rue principale et de quelques habitations. On y trouve bien souvent des serfs et quelques artisans selon les villages. Rare sont les villages qui possèdent une église ou une chapelle mais un clergé orthodoxe passe de village en village.
Des villes de 3000 à 5000 Mortels ou l'on trouve généralement ce qu'on cherche. En voici Sept ( les plus attractives ) : Mediash ; Bistriz ; Hermanstadt ; Klausenburg ; Balgrad ; Kronsadt ; Schaasburg.
Il est utile de préciser que ses villes sont fortifiés à cet époque. ( les caïnites accélérant l'avancée technologique ) Elles ont été reconstruites sur des ruines de civilisation romaine ou dace par des colons saxons ou germanique, elles arborent dorénavant des structures en pierres, bois et autres idées farfelues des régnants de l'époque.

Malgré une pression catholique de l'occident par la construction de villes, les transylvaniens ( qui prétendent être le peuple originel des Daces ) s'accroche à l'orthodoxie ou au paganisme. Les dirigeants traditionnels, qui se donnent le nom de Boyards gouvernent le peuple par la terreur et la barbarie. Nombreux sont les gouvernements mortels et ils ne reconnaissent pas le droit divin du Royaume de Hongrie. Afin de contrer les Boyards, le roi mortel de Hongrie a envoyé des Magyars et des Allemands pour construire des villes commerciales et revendiquer du territoire. ( Les autochtones ayant reçu ordre de se convertir ou de céder leurs terres )

Il ne s'agit en fait que du reflet d'opposition entre cainites.

Entre les seigneurs ventrues d'occident, dirigeants du saint empire romain germanique. Les Voivodes Tzimisces locaux. Les usurpateurs Tremeres du haut de leur forteresse de Ceoris. Et bien d'autres cainites locaux alliès, ennemis ou simplement témoins.

Les Hongrois Szeklers ont été étreints par les Tzmisces dans une grossière tentative de prise de pouvoir. Ces infants bâtards sont haïs par les Tzmisces roumain encore plus que les anciennes familles Tzimisces ne se haïssent entre elles.
Les Tzmisces roumains trop territoriaux se sentent menacé sur leurs terre par leurs nouveaux cousins hongrois, ces luttes intestines les laissant trop faibles dans leurs combats contre leurs ennemis ancestraux.
Les Gangrels et les Nosfératus de la régions compliquent encore plus la situation . Les membres des 2 clans s’alliant souvent avec les Tzmisces contre les Tremere haïs, lesquels capturent et utilisent les membres de ces 3 clans dans des rites immondes de créations de gargouilles.

De plus avec l’arrivée des allemands , les ventrues se sont installés dans cette région déstabilisant encore plus la situation politique globale.
En effet ceux-ci ont fait construire 7 grandes villes (siebenburgen) sur d’anciens sites romain avec des colons Saxon et des caïnites ventrues a leurs tête. Toutefois beaucoup d'entre eux ont été tués.

Seul nova Arpad gouverne encore Mediasch et tente de faire applique les six traditions, d’autres siebenburgen sont sans princes et d’autres sont aux mains de nouveaux caïnites.

Mediasch : Nova Arpad , Ventrue
Bistriz : Radu ,Tzimisce
Hermanstadt : Marushka , Nosfératu
Klausenburg : Mitru , Gangrel
Balgrad : aucun prince
Kronstadt : aucun prince
N’ai pas peur. Je vais te donner le choix que je n’ai jamais eu.

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités